25 mesures mises en place par les départements pour favoriser l’installation des médecins

En lien avec mon collègue sarthois Jean-Carles Grelier, je vous partage un atlas recensant l’ensemble des instruments déployés par les collectivités pour endiguer une problématique, devenue endémique : les carences d’installations de médecins.

Des mesures diverses, parfois originales et aux effets bénéfiques, prenant la forme d’incitations financières, matérielles, mais aussi logistiques ou intégratives. Ce projet a pu éclore grâce au concours actif des collectivités, soucieuses de partager ces données instructives.

Initiée en 2019 et réitérée en 2022, cette démarche en forme d’outil de partage invite à la réflexion sur des initiatives riches de leur efficacité : revalorisation salariale, accompagnement personnalisé à l’installation ou encore salariat des médecins dans les zones en tension… Les idées affleurent partout en France et sont dignes d’intérêt.

Au service du territoire, les élus départementaux se sont pleinement emparés du sujet afin d’améliorer les mécanismes existants. En 2022, la région Haut de France a ainsi formé, via ses deux universités, 44 internes en chirurgie, 736 en spécialités médicales (dont 311 en médecine générale). Des professionnels, désormais disposés à prendre en charge près de 6 millions de patients.

Avec les ressources dont ils disposent, les élus demeureront investis pour améliorer l’accès aux soins.

Le dossier complet ici : 25 mesures mises en place par les départements pour favoriser l’installation des médecins

#DirectCirco #circo6204 #santé #désertificationmédicale

Partager

Actualités associées

Compte-tenu de la dissolution de l’Assemblée nationale, ce site internet n’est actuellement plus disponible.

Des élections législatives auront lieu les dimanches 30 juin et 7 juillet prochains.

Rendez-vous désormais sur philippefait2024.fr