Lancement de la 6e Conférence nationale du handicap (CNH)


♿ Lancement de la 6e Conférence nationale du handicap (CNH) hier à Paris. De nombreuses interventions intéressantes et 70 annonces attendues en faveur des droits des personnes en situation de handicap (même si ce sujet mérite toujours plus d’avancées).

4 Objectifs :

1) Renforcer la citoyenneté des personnes en situation de handicap
2) Respecter leurs droits fondamentaux pour changer leur quotidien
3) Proposer un changement de paradigme à la hauteur de leurs attentes et choix
4) Changer le regard sur le handicap

4 annonces centrales que je souhaitais vous partager :

> Une école pour tous

Le plus grand bouleversement de ces dernières années en matière de handicap s’est joué à l’école, point d’entrée dans la vie pour tous les enfants.

430 000 élèves en situation de handicap : jamais il n’y en avait eu autant. Le changement est historique, mais il est l’heure de passer à la vitesse supérieure, de notre objectif d’école inclusive à une ambition plus exigeante, une école pour tous.

Cela passera d’abord par : un accompagnement renforcé des élèves, par davantage de formation de l’ensemble des intervenants, et pour les AESH qui le souhaitent la possibilité de passer aux 35 heures.

> Le travail

Depuis 2017, avec les transformations engagées, le taux de chômage de personnes handicapées est passé de 18 à 14 %. On avance, mais l’objectif de plein emploi, c’est pour tous !

Pour y arriver, les employeurs doivent atteindre l’objectif de 6 % d’emploi des personnes handicapées, y compris dans le domaine de l’apprentissage. Pour faciliter cela, nous allons simplifier la reconnaissance comme travailleur handicapé.

Nous allons agir pour améliorer les conditions et les rémunérations des travailleurs. Il n’est par exemple plus acceptable que les 120 000 personnes qui travaillent en ESAT n’aient pas des droits sociaux identiques à ceux des salariés.

> L’accessibilité

Trop de retard sur ce sujet. L’État va changer de méthode, le faire au plus près du terrain et des besoins des personnes handicapées dans leur quotidien. Un budget d’1,5 milliard d’euros y sera consacré.

Cela passera notamment par : la mise en place d’un fonds pour améliorer l’accessibilité des lieux de la vie quotidienne (petits commerces, salles des fêtes, restaurants, etc.), une meilleure accessibilité des logements, un plan de rattrapage pour l’accessibilité numérique.

> Le soutien financier

Les fauteuils roulants – qui coûtent très cher – seront intégralement remboursés dès 2024. Mais les besoins vont bien au-delà.

Le montant moyen de l’AAH a été augmenté 20 % depuis cinq ans et nous avons acté la déconjugalisation de l’AAH à l’Assemblée nationale.

À partir du 1er octobre prochain, 120 000 personnes handicapées vivant en couple devraient voir leur AAH augmenter de 350 euros par mois en moyenne.

⏩ D’autres annonces suivront. Vous pouvez compter sur moi pour être pleinement mobilisé sur cette thématique. Merci à toutes les personnes rencontrées ces derniers mois pour leur apport et propositions. Je pense notamment à la table-ronde sur le handicap de janvier dernier, les diverses visites d’établissements spécialisés ou les rencontres avec des acteurs associatifs. On continue !

➕ d’infos : https://handicap.gouv.fr/la-conference-nationale-du-handicap-cnh

#CNH2023 #DirectParis #handicap #TousMobilisés




Source

Partager

Actualités associées

Compte-tenu de la dissolution de l’Assemblée nationale, ce site internet n’est actuellement plus disponible.

Des élections législatives auront lieu les dimanches 30 juin et 7 juillet prochains.

Rendez-vous désormais sur philippefait2024.fr